Par , le 13 avril 2011 à 17h57, mis à jour le 13 avril 2011 à 18h01

Interview d'Emilie Mazoyer

Emilie Mazoyer est chaque semaine aux commandes de Tous différents, le nouveau magazine de société de NT1 qui analyse, au travers de portraits croisés d'anonymes, les phénomènes qui font la une de la presse.

Partager :
Emilie Mazoyer
Pourquoi avoir accepté de présenter Tous différents ?

Pour son titre déjà ! J'aime l'idée d'un magazine qui montre autre chose que les gens riches et beaux que l'on voit tout le temps à la télévision. Plus que de simples reportages, les numéros de Tous différents sont de vrais documents qui nous permettent d'analyser des phénomènes de société au travers de portraits. Nos témoins nous expliquent comment ils vivent leur différence, qu'elle soit subie ou choisie, comment ils l'assument malgré le regard des autres.

 

 

En quoi l'émission se démarque-t-elle des autres magazines de société ?

On a beau dire « les préjugés, c'est moche », on en a tous ! L'objectif de Tous différents, c'est d'aller un peu plus en profondeur, de prendre le temps pour une fois de s'attarder sur de vraies gens, qui ont leur histoire, leur avis à donner. Ce n'est pas si souvent qu'on leur demande ! L'idée avec ce magazine, c'est de les mettre sur le devant de la scène et d'entendre ce qu'ils ont à dire. Ce sont parfois de vraies leçons de courage !

 

 

Quel est votre rôle au sein de l'émission ?

Pour chaque document, notre équipe de journalistes part à la rencontre de 3,4 ou 5 témoins qui nous font partager leur quotidien. Je suis là évidemment pour présenter les sujets aux téléspectateurs, mais aussi pour mener plus loin la réflexion en accueillant sur le plateau des témoins, des journalistes ou des spécialistes (médecins, psys, diététiciens...).

 

 

Vous vous installez pour la première fois en prime de manière récurrente...

C'est excitant de passer en prime ! Parents et amis peuvent nous voir, et puis c'est assez intime. Le prime à la télévision, c'est un peu l'équivalent des matinales à la radio : on est chez les gens ! A 7 heures, on est dans leur salle de bains, à 21 heures, dans leur salon...

 

 

En dehors de Tous différents, quelle est votre actualité ?

Beaucoup de radio ! Le Fou du roi avec Stéphane Bern sur France Inter à 11 heures, suivi à 13 heures 30 du Mouv' sur Radio France. J'enchaîne souvent avec les tournages pour NT1, et le week-end, encore le Mouv' ! Cela fait de bonnes journées, mais c'est intéressant et trépidant.

 

 

Rockeuse dans l'âme, vous sentez-vous « différente » au sein du PAF ?

J'ai peu l'occasion de parler de rock dans Tous différents, quoique certains personnages sont très rock'n'roll ! Mais je suis loin d'être la seule amatrice à la télévision. Justine Fraioli, Thierry Ardisson, Eric Naulleau... On se croise souvent lors de concerts. Sandrine Quétier était au premier rang pour Depeche Mode !

 

Retrouvez l'interview "Questionnaire de Proust" d'Emilie Mazoyer en vidéo cliquant sur le lien suivant :  L'interview façon questionnaire de Proust !

 

 

Vos RÉACTIONS


Les dernières News de Tous différents