En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • >
  • > Twitter : tristesse et révolte autour de L'Encyclopaedia Britannica
Par , le 15 mars 2012 à 15h12, mis à jour le 15 mars 2012 à 15h15

Twitter : tristesse et révolte autour de L'Encyclopaedia Britannica

Le maître japonais de l'origami, Akira Yoshizawa, a eu droit à son Doodle hier sur Google. Il a éveillé l'intérêt des abonnés de Twitter qui ont aussi évoqué la fin de Britannica et Greyson Chance.

Partager :
Le jeune chanteur Greyson Chance
Hier, les twitternautes ont été nombreux à remarquer le Doodle de Google. Le logo rendait hommage à l'origamiste Akira Yoshizawa, considéré comme le maître de l'art japonais du pliage. Il aurait fêté ses 101 ans hier. 
 
LEncyclopædia Britannica fait aussi partie des 10 sujets les plus évoqués sur Twitter hier. On a senti la révolte et la nostalgie de certains twitternautes. En effet, il se trouve que l'encyclopédie britannique, référence anglo-saxonne depuis 244 ans, vient d'arrêter son édition papier. Il sera dorénavant diffusé exclusivement sur internet. 
 
Les abonnés de Twitter réagissent : « C'est si triste que l'Encyclopedia Britannica arrête son édition papier. Le numérique, c'est que des données, les vrais livres apportent de la joie et de la beauté ». La révolte gronde sur Twitter : « Wikipedia et Internet viennent de tuer l'Encyclopedia Britannica, vieille de 244 ans » !
 
Greyson Chance quant à lui est chanceux ! Il a été propulsé au rang de Superman sur Twitter avec ce tweet : « Greyson est notre superman ». Pour rappel, ce jeune chanteur américain s'est fait remarquer sur internet avec une interprétation de « Paparazzi », le tube de Lady Gaga. Son premier album s'intitule « Hold On ‘Til The Night ».
 
Rendons nous aussi hommage à Akira Yoshizawa. Voici comment fabriquer un origami feu d'artifice.
 
Avec Relaxnews

Vos RÉACTIONS